Pourquoi la cigarette électronique me fait tousser ?

person Posté par: S.F. list In: Le guide Le: comment Comment: 0 favorite Adore: 1503

Pourquoi la cigarette électronique peut faire tousser ?

Pas de panique, on vous explique pourquoi vous toussez, et en finir.

Pourquoi la cigarette électronique provoque-t-elle la toux ?

La cigarette électronique, souvent utilisée comme alternative au tabagisme traditionnel, peut provoquer des effets secondaires tels que la toux. En effet, l'inhalation de la vapeur produite par la cigarette électronique est différente de celle de la fumée de tabac, ce qui peut entraîner une irritation de la gorge et une toux. De plus, la gorge doit s'adapter à cette nouvelle forme d'inhalation, ce qui peut également provoquer une toux initiale.

Il est également possible que la toux soit due à une réaction allergique à certains des ingrédients contenus dans le Eliquide. Certains utilisateurs peuvent être allergiques à la glycérine végétale ou au propylène glycol, deux des principaux ingrédients de la plupart des e-liquides. Dans le cas du tirage très aérien, une utilisation excessive de la cigarette électronique peut entraîner une toux en provenance de la gorge ou des poumons.

Impact du mod ou atomiseur de vape sur la toux

La résistance de la cigarette électronique, qui chauffe le e-liquide pour produire la vapeur, joue également un rôle dans la provocation de la toux. Si la résistance chauffe le liquide à une température trop élevée, cela peut provoquer une vapeur trop chaude qui irrite la gorge et provoque la toux. Il est donc important de bien contrôler la température, et de changer la résistance de l'atomiseur régulièrement pour éviter que cela gratte la gorge.

De plus, certains mods ou atomiseurs peuvent produire une vapeur plus concentrée, ce qui peut également provoquer une irritation de la gorge. Il est donc important de choisir un mod ou un atomiseur adapté à vos besoins et à votre confort. Pour débuter, nous vous conseillons un clearomiseur de type tirage serré, avec un réglage à 10 watts pour commencer.

Un nettoyage régulier de l'atomiseur peut aider à réduire la toux, car un atomiseur sale peut produire une vapeur qui contient des résidus de e-liquide brûlé, ce qui peut irriter la gorge et provoquer la toux.

Influence du contenu élevé en PG et en nicotine

Le propylène glycol (PG) est l'un des principaux ingrédients de la plupart des e-liquides. Il est utilisé pour aider à produire la vapeur, et pour transporter la saveur du e-liquide. Cependant, un contenu élevé en PG provoque l'assèchement de la bouche et de la gorge, ce qui peut provoquer la toux. Il est donc recommandé de boire de l'eau régulièrement pour éviter la déshydratation. Plus on vapote, et plus on doit boire de l'eau.

Un contenu élevé en nicotine peut également provoquer la toux. La nicotine est un stimulant qui peut provoquer une contraction des muscles de la gorge, ce qui peut provoquer la toux. Il est donc important de choisir un e-liquide avec un taux de nicotine qui convient à vos besoins. La dépendance à la nicotine peut également provoquer une toux.

Effets de la qualité de l'e-liquide sur la toux

La qualité de l'e-liquide a un impact direct sur les effets secondaires du vaping, notamment la toux. Les e-liquides de mauvaise qualité, souvent chargés d'additifs chimiques, peuvent irriter la gorge, provoquant une toux. Cette toux est un symptôme courant chez les utilisateurs de cigarettes électroniques, surtout lorsqu'ils utilisent des e-liquides de mauvaise qualité. Il est préférable de consommer un e-liquide avec du propylène glycol végétal, et de la glycérine végétale. En outre, la composition de l'e-liquide, notamment le taux de nicotine, peut également affecter. Un e-liquide avec un taux de nicotine élevé peut être plus irritant pour la gorge, ce qui peut provoquer une toux.

Prenez un bon verre d'eau avant de vapoter un taux de nicotine élevé. Il est donc essentiel de choisir un e-liquide de haute qualité, avec un taux de nicotine approprié, pour minimiser la toux. Enfin, il est recommandé de changer la résistance de la cigarette électronique régulièrement. Une résistance qui brûle peut produire des toxines qui irritent la gorge et provoquent une toux.

Corrélation entre l’arrêt du tabac et la toux

L'arrêt du tabagisme est une étape cruciale pour améliorer la santé respiratoire. Cependant, il peut être accompagné d'une toux temporaire, souvent appelée "toux du fumeur". Cette toux est le résultat du corps qui élimine les toxines accumulées dans la gorge, et dans les poumons pendant des années de tabagisme. Lors de l'arrêt du tabac, les cils épithéliaux dans les poumons, paralysés par la fumée du tabac, commencent à fonctionner à nouveau. Ces cils aident à éliminer le mucus et les particules étrangères des poumons, ce qui peut provoquer une toux. C'est un signe que les poumons se nettoient, réduisant ainsi le risque de maladies pulmonaires.

Le passage à la cigarette électronique après l'arrêt du tabac peut également provoquer une toux. Cela peut être dû à l'irritation causée par l'e-liquide, ou à l'adaptation à la nouvelle méthode d'inhalation.

Comment réduire la toux causée par la cigarette électronique ?

La toux est un effet secondaire courant de la cigarette électronique. Cependant, il existe plusieurs méthodes pour la réduire. La première étape est de choisir un e-liquide de haute qualité, avec un taux de nicotine approprié. Les e-liquides de mauvaise qualité, avec un taux de nicotine élevé, peuvent irriter la gorge et provoquer une toux.

Ensuite, il est important de changer la résistance de la cigarette électronique régulièrement. Une résistance qui brûle peut produire des toxines qui irritent la gorge et provoquent une toux.

Enfin, rester hydraté peut aider à réduire la toux. La vapeur de l'e-cigarette peut assécher la gorge, provoquant une gorge desséchée et une toux. Boire de l'eau peut aider à prévenir la déshydratation et à réduire la toux. 90% de la vapeur que vous expirez est composée d'eau de votre bouche et gorge.

Essayer différentes techniques d'inhalation

La technique d'inhalation peut avoir un impact significatif sur la toux et la santé respiratoire en général. L'inhalation directe (tirage aérien) vers les poumons, peut être plus irritante pour certaines personnes et provoquer une toux. C'est pourquoi il peut être bénéfique d'essayer l'inhalation indirecte (tirage serré), où la vapeur est d'abord aspirée dans la bouche puis inhalée vers les poumons, comme une vraie cigarette.

De plus, la façon dont vous tirez sur la cigarette électronique peut également affecter la toux. Tirer trop fort ou trop longtemps peut causer une irritation et une toux. Il est donc recommandé d'aspirer plus doucement, ou de raccourcir la durée de votre bouffée. Enfin, il est important de rester hydraté lors de l'utilisation de la cigarette électronique.

Modifier le rapport PG/VG pour réduire la toux

Dans le contexte du tabagisme, le passage à la cigarette électronique peut entraîner des effets secondaires tels que la toux. Cette toux, souvent liée à une gorge desséchée, peut être atténuée en modifiant le rapport PG/VG de l'e-liquide. Le Propylène Glycol (PG) est un composant qui peut provoquer une déshydratation de la gorge, exacerbant ainsi la toux. À l'inverse, la Glycérine Végétale (VG) favorise la production d'une vapeur douce, réduisant l'irritation et la toux. Il est donc recommandé pour les personnes souffrant de toux d'opter pour un e-liquide avec un taux de VG plus élevé.

Attention, si vous optez pour plus de glycérine, il faut opter pour une cigarette électronique avec des résistances compatibles avec plus de glycérine. Cependant, chaque individu réagit différemment et pour certains, un taux de PG élevé ne causera pas de toux.

Il est important de noter que l'utilisation de la cigarette électronique nécessite de boire de l'eau régulièrement pour éviter la déshydratation et la sécheresse de la gorge. Enfin, le type de matériel utilisé peut également influencer l'apparition de la toux. Certains appareils ne sont pas adaptés à des e-liquides riches en VG et peuvent provoquer une mauvaise vaporisation, voir brûler le coton très rapidement. Dans ce cas, il faut opter pour une cigarette électronique avec des résistances compatibles pour absorber rapidement plus de glycérine.

Ajuster le taux de nicotine pour minimiser la toux

Dans le cadre du vaping, le taux de nicotine est un facteur clé pouvant influencer la toux. La nicotine est un alcaloïde qui peut provoquer une contraction du larynx de la gorge, entraînant une toux. Pour les vapoteurs débutants ou ceux qui sont dépendants à la nicotine, il est recommandé d'opter pour un e-liquide à fort taux de nicotine, avec un matériel dit tirage serré et peu de puissance. Le passage du tabagisme à la cigarette électronique peut nécessiter un ajustement du taux de nicotine. En effet, le corps, habitué à une certaine quantité de nicotine, peut réagir à un taux trop faible par une consommation excessive de e-liquide, provoquant ainsi une irritation de la gorge et une toux.


Il est possible de vapoter avec peu de nicotine et porter un patch en complément de nicotine. Le signaler au pharmacien pour convenir du bon taux de nicotine. Il est donc crucial d'ajuster le taux de nicotine en fonction de ses besoins et de sa dépendance. Il est également possible de varier le taux de nicotine en fonction du moment de la journée, en optant pour un taux plus élevé le matin et après les repas, et un taux plus faible le reste de la journée.

Réduire la puissance de la cigarette électronique

La puissance de la cigarette électronique est un facteur déterminant dans la sensation de toux. En effet, une puissance élevée entraîne une chauffe plus importante de l'e-liquide, produisant une vapeur plus chaude et potentiellement plus irritante pour la gorge. Pour les personnes sensibles ou celles qui toussent lors de l'utilisation de leur cigarette électronique, il peut être bénéfique de réduire la puissance de leur appareil. La plupart des cigarettes électroniques modernes permettent de régler la puissance de l'appareil. Il est donc possible d'ajuster cette puissance en fonction de ses préférences et de sa tolérance.

Cependant, il est important de noter que la réduction de la puissance peut également diminuer la production de vapeur et la restitution des saveurs. Enfin, il est essentiel de prendre en compte le type de résistance utilisée. En effet, certaines résistances ne sont pas adaptées à une puissance élevée et peuvent brûler si la puissance de l'appareil est trop élevée, provoquant ainsi une vapeur désagréable et potentiellement irritante. Il est donc recommandé de changer la résistance en fonction de la puissance d'utilisation de l'appareil.

Quelles sont les solutions si la toux persiste suite à l'utilisation de la cigarette électronique ?

La toux persistante peut être un effet secondaire du vapotage, et de la dépendance à la nicotine liée à l'utilisation de la cigarette électronique. Cette toux peut être un symptôme d'une irritation des voies respiratoires, causée par divers facteurs liés à l'inhalation de la vapeur de la cigarette électronique. Il est donc essentiel de comprendre ces facteurs pour trouver une solution efficace à ce problème de santé respiratoire.

La première étape consiste à identifier la cause de la toux. Cela peut être dû à l'irritation causée par les produits chimiques présents dans l'e-liquide, à la surchauffe de l'appareil, ou à une réaction allergique à certains composants du liquide. Une fois la cause identifiée, il est plus facile de trouver une solution appropriée pour réduire ces moments de toux. La toux peut également être un symptôme de sevrage du tabagisme. Si vous avez récemment arrêté de fumer des cigarettes traditionnelles, votre corps peut réagir à l'absence de certaines substances présentes dans le tabac et la cigarette, ce qui peut provoquer une toux. Dans ce cas, il peut être nécessaire de consulter un professionnel de santé pour obtenir des conseils sur la gestion des symptômes de sevrage.

S’orienter vers des e-liquides concentrés en VG

Une solution possible à la toux persistante peut être de s'orienter vers des e-liquides concentrés en VG, ou glycérine végétale. Ces e-liquides peuvent aider à réduire les effets secondaires de la cigarette électronique, notamment la toux et la gorge desséchée. De plus, ils sont moins irritants pour les voies respiratoires que le propylène glycol (PG), un autre composant couramment utilisé dans les e-liquides.

Les e-liquides à base de VG peuvent nécessiter un appareil plus puissant pour être vaporisés efficacement, donc il est important de vérifier la compatibilité de votre appareil avant de faire le changement.

Attendre pour permettre à l'organisme de s'adapter

Une autre solution à la toux persistante peut être simplement d'attendre et de permettre à votre corps de s'adapter à l'utilisation de la cigarette électronique. Comme mentionné précédemment, la toux peut être un symptôme de sevrage du tabac. Dans ce cas, elle devrait se résoudre d'elle-même avec le temps. Il est également possible que votre corps ait besoin de temps pour s'habituer à l'inhalation de vapeur au lieu de fumée.

La vapeur produite par les cigarettes électroniques a une composition chimique différente de celle de la fumée de cigarette, et votre système respiratoire peut avoir besoin de temps pour s'adapter à cette nouvelle substance. Il est recommandé de continuer à utiliser la cigarette électronique de manière modérée et de surveiller attentivement vos symptômes. Si la toux persiste pendant une période prolongée, ou si elle s'accompagne d'autres symptômes tels que des difficultés respiratoires ou une douleur thoracique, il est conseillé de consulter un professionnel de santé.

Réduire le taux de nicotine

Dans le cadre de la lutte contre le tabagisme, la réduction du taux de nicotine dans la cigarette électronique est une étape cruciale. La nicotine est l'élément central de la dépendance au tabac. Sa diminution progressive dans l'e-liquide peut aider à atténuer les effets secondaires du sevrage, tels que la toux et la gorge desséchée, et à améliorer la santé respiratoire. Le choix d'un e-liquide avec un taux de nicotine plus faible est la première étape vers la réduction de la dépendance à la nicotine. Les e-liquides sont disponibles en différentes concentrations de nicotine, permettant aux utilisateurs de choisir le niveau qui correspond à leurs besoins.

Il est recommandé de commencer avec une forte à celle à laquelle vous êtes habitué, puis de diminuer progressivement. Une diminution trop rapide du taux de nicotine peut entraîner des symptômes de sevrage, tels que l'irritabilité, l'insomnie et une augmentation de l'appétit. Il est donc préférable de diminuer lentement le taux de nicotine sur une période de plusieurs semaines ou mois. Boire de l'eau peut aider à atténuer certains des effets secondaires de la réduction de la nicotine, comme la gorge desséchée. Enfin, il est important de se rappeler que la réduction du taux de nicotine est un processus individuel. Chaque personne réagit différemment à la nicotine et la vitesse à laquelle vous pouvez réduire votre taux de nicotine dépend de nombreux facteurs, y compris votre niveau de dépendance et votre volonté de quitter.

Pour information, une étude de Jacque LE HOUEZEC (Scientific - Tabacologue) prouve que la nicotine consommée dans une cigarette électronique, est environ 3 fois inférieur à une vraie clope traditionnelle. En clair, il faudrait vapoter avec un Eliquide d'environ 60-70 mg/ml pour égaler le taux de nicotine d'une seule vraie cigarette. A savoir qu' avec une roulée, le taux de nicotine est multipliée par 2, dû au tabac plus humide. Il rappel également, que la nicotine n'est pas un produit dangereux et cancérigène pour la santé.

Attention aux fakes news dans certains magazines et sur le net, souvent liées aux lobbies du tabac et anti-tabac, qui ont pour seul but de détruire les bienfaits de la cigarette électronique.

Tirer moins longtemps sur la cigarette électronique

Une autre stratégie efficace pour diminuer la dépendance à la nicotine est de tirer moins souvent sur la cigarette électronique. En effet, plus vous vapotez longtemps sur la cigarette électronique, plus vous inhalez de nicotine. Par conséquent, réduire la durée de chaque utilisation, peut aider à diminuer votre consommation de nicotine. La première étape pour tirer moins longtemps sur la cigarette électronique, est de prendre conscience de vos habitudes de vapotage. Combien de temps dure chaque bouffée ? Combien de bouffées prenez-vous par jour ? En répondant à ces questions, vous pouvez commencer à identifier les domaines dans lesquels vous pouvez réduire votre consommation.

Notre conclusion pour réduire cette sensation de toux

  • Boire de l'eau régulièrement
  • Changer la résistance tous les 30 à 40 ml de eliquide
  • Commencer avec peu de puissance (10 watts)
  • Utiliser un clearomiseur de type tirage serré
  • La nicotine est sans dangers pour la santé

Enfin, il est important de se rappeler que chaque petit changement compte. Soyez patient avec vous-même et célébrez chaque victoire, aussi petite soit-elle.

Retrouvez différents articles, guides, foire aux questions et réponses, dans notre blog sur la cigarette électronique.

Chez Big-Hit, obtenez un service unique, et le devoir de vous informer sur l'évolution de la cigarette électronique.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi SamediJanvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre